Loin de se limiter à un refus de la violence, à une résignation ou de la passivité, la Non-Violence est une manière d’être, de penser, qui vise à promouvoir des méthodes efficaces et respectueuses de l’autre, pour mieux vivre ensemble et éviter les cercles infernaux.  Nous proposons 3 formations d’une journée, destinées au grand public (12 participant.e.s maximum). L’approche est modulaire et souple. On peut suivre une seule journée – ou deux ou les trois – et dans n’importe quel ordre.

La forme et la force de ces formations sont:
– la pédagogie active, qui permet de découvrir et de s’approprier les notions avec des exercices pratiques, voire ludiques;
– l’alternance exercices actifs / reprises théoriques.
Les stagiaires découvrent alors les éléments théoriques qui permettent d’expliquer certains comportements, et de choisir sa stratégie pour faire retomber la pression en cas de situation conflictuelle.

La première journée de formation « s’initier aux outils de la non-violence » a eu lieu le samedi 26 janvier 2019 .
La journée du deuxième cycle de formation aura lieu Le samedi 5 octobre 2019 de 9h00 à 17h00, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, salle R.O.12, Espace Tilo-Frey 1 (Université de Neuchâtel).

Objectifs de la journée:
– Connaître et distinguer les notions de « violence » et de « conflit » afin de décrypter une situation conflictuelle
– Découvrir des questions-réflexe à poser en cas de conflit
– Identifier quelques façons d’éviter la surenchère pendant un instant de crise.

La deuxième journée de formation
« décrypter un instant de crise » a eu lieu le samedi 30 mars 2019 de 9h00 à 17h00, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (Université de Neuchâtel).

Objectifs de la journée: 
– Rester au contact de ses ressentis émotionnels pour les réguler
– 
Partir des besoins de chaque protagoniste
– 
Connaître les étapes d’un conflit 

La troisième journée de formation « agir sur une situation conflictuelle » a eu lieu le samedi 29 juin 2019 de 9h00 à 17h00, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (Université de Neuchâtel).

Objectifs de la journée:
– Connaître les différents positionnements dans un conflit
– Analyser une situation conflictuelle pour en avoir une vue d’ensemble
– Trouver des solutions basées sur le besoin prioritaire des protagonistes du conflit 

La quatrième journée de formation « déjouer les préjugés » aura lieu le samedi 25 janvier 2020 de 9h00 à 17h00, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (Université de Neuchâtel). 

Les formations sont données par Mme Stéphane Descaves, formatrice en régulation non-violente des conflits. Formée à l’IFMAN (Institut de Formation du Mouvement pour une Alternative Non-violente), elle exerce en indépendante depuis 2006. Elle travaille régulièrement avec l’afc-Umani depuis 2014.

Le prix de la formation est de Fr. 100.-. Si nécessaire des arrangements sont possibles (n’hésitez pas à nous contacter).